Chargé principal en sauvegarde et conformite sociales, SNSC

 

Titre du poste : Chargé principal en sauvegarde et conformite sociales, SNSC

Grade : PL4

Poste N° : 50083293

Référence : ADB/20/138

Date de publication : 24-sep-2020

Date de clôture : 23-oct-2020

Lieu d’affectation : Niamey, Niger

Objectifs

LA BANQUE :

Créée en 1964, la Banque africaine de développement est la première institution de développement panafricaine qui œuvre pour la croissance économique et le progrès social en Afrique. Elle compte 81 pays membres, dont 54 pays africains (pays membres régionaux).  Le programme de développement de la Banque vise à fournir l’appui financier et technique aux projets porteurs de transformation qui permettront de réduire sensiblement la pauvreté grâce à une croissance économique inclusive et durable. Pour mieux se concentrer sur les objectifs de la Stratégie décennale (2013-2022) et réaliser un plus grand impact sur le développement, cinq grands domaines dans lesquels les interventions devront s’intensifier pour accélérer l’obtention de résultats en Afrique ont été définis, à savoir : l’énergie, l’agro-industrie, l’industrialisation, l’intégration et l’amélioration de la qualité de vie des populations africaines.

LE COMPLEXE :

La Vice-présidente principale est chargée d’apporter son appui au Président dans la gestion quotidienne du Groupe de la Banque, en vue d’atteindre l’objectif stratégique de l’institution et de promouvoir une culture de la performance permettant d’harmoniser tous les processus et systèmes pour produire des résultats à fort impact. La Vice-présidente principale assure un leadership efficace et une coordination exceptionnelle permettant de garantir la mise en œuvre et le suivi des principales décisions institutionnelles, ainsi que l’identification des mesures et des actions correctives nécessaires. La Vice-présidente principale dirige les discussions de la haute direction, le processus de prise de décision et la mise en œuvre des décisions clés du Conseil et de la Direction.

LE DÉPARTEMENT RECRUTEUR :

Logé dans le complexe SNVP, le département des sauvegardes et de la conformité environnementale et sociale (SNSC) est chargé de l’intégration des considérations en matière de développement environnemental et social (E&S) dans les opérations financées par la Banque dans les secteurs public et privé à travers la mise en œuvre du Système de Sauvegarde Intégrée (SSI). Le département fournit un soutien opérationnel intersectoriel en matière E&S à toutes les opérations dans les régions pour mener à bien les vérifications préalables nécessaires et le soutien à la mise en œuvre à toutes les étapes du cycle d’élaboration du projet. Le département conçoit et / ou fournit également un appui en matière de renforcement de capacités pour s’assurer que tous les projets et programmes de la Banque sont non seulement conformes au SSI, mais aussi améliorent les possibilités de durabilité des résultats en matière de développement environnemental et social.

LE POSTE :

Le Chargé principal en sauvegarde et conformité sociale travaille sous la supervision et la direction générale du Directeur du Département des sauvegardes et de la conformité environnementales et sociales (SNSC).

Fonctions et responsabilités

Le Chargé principal en sauvegarde et conformité sociale assumera les responsabilités/tâches principales suivantes :

Intégration des préoccupations scoailes dans les opérations, notamment les sauvegardes, la gestion efficiente des ressources, la santé et sécurité au travail. 

En qualité de membre de l’équipe de projet, il/elle aidera les chargés de projets, les emprunteurs et les clients à identifier, à intégrer et à assurer le suivi des aspects sociaux liés aux opérations financées par la BAD, pendant les phases d’identification, de préparation, d’évaluation ex-ante, de mise en œuvre et de clôture (cycle de projet) des projets, au moyen des actions suivantes :

  1. Évaluer le risque E&S associé aux opérations que la BAD finance, et préparer/contribuer à la finalisation du mémorandum de catégorisation du risque E&S.
  2. Évaluer et proposer des améliorations aux analyses sociales et des études socio-économiques que les emprunteurs et les clients préparent, afin de saisir toutes les préoccupations pertinentes en matière de durabilité sociale.
  3. Aider les emprunteurs et les clients à finaliser les termes de référence nécessaires à la préparation des documents relatifs à l’évaluation environnementale et sociale (EES) (évaluation environnementale et sociale stratégique [EESS], évaluation d’impact environnemental et social [ESIA], cadre de gestion environnementale et sociale [ESMF], système de gestion environnemental et social [ESMS], Plan d’Action de Réinstallation [PAR], Audit ES, évaluation des dangers et des risques, etc.), pour assurer la conformité au SSI.
  4. Faire la revue de la documentation de l’EES que les emprunteurs et les clients présentent, conformément aux exigences du SSI de la Banque.
  5. Préparer les sections techniques environnementales et sociales requises dans les notes conceptuelles de projet (NCP) et les rapports d’évaluation de projet (REP), les rapports d’achèvement de projets (RAP) et tout autre rapport de projet, si nécessaire.
  6. Préparer ou améliorer les formats de rapportage à utiliser pour la mise en œuvre et le suivi des composantes et aspects sociaux des programmes et projets.
  7. Contribuer à la préparation des Réponses de la Direction (RD) à tout rapport produit par les mécanismes indépendants d’investigation de la Banque, ou tout autre rapport similaire.
  8. Collaborer avec les organismes de cofinancement afin d’assurer la cohérence dans l’intégration des exigences environnementales.

Politique et respect des exigences environnementales :

  1. Participer à la formulation, à la revue et à la révision des politiques, des procédures et des orientations de la BAD en matière de sauvegardes environnementale et sociale.
  2. Conseiller les équipes de la BAD à propos des sauvegardes sociales, afin de mieux conscientiser celles-ci et leur permettre de mieux respecter le SSI dans les projets et programmes.

Renforcement des capacités et gestion des connaissances :

  1. Contribuer au développement et à la mise en œuvre de programmes de renforcement des capacités et de formation, destinés au personnel de la BAD et des pays membres régionaux.
  2. Participer, contribuer aux formations et aux conférences internes et externes de la BAD sur les sauvegardes sociales et de développement social, et l’y représenter. Faire de même dans d’autres activités de plaidoyer, de diffusion et de renforcement des connaissances.
  3. Développer ou contribuer au développement de produits novateurs pour la production de connaissance en matière sauvegardes sociales, ou de performances environnementale et sociale des projets et des programmes que la BAD finance.
  4. Effectuer toute autre tâche confiée par le Directeur du Département de l’environnement et des sauvegardes sociales, ou le Directeur général régional.

Critères de sélection

  1. Être titulaire d’au moins un master 2 en sciences sociales (sociologie, anthropologie, géographie, droit, économie, gestion des projets, etc.), ou dans une discipline connexe et une formation additionnelle en évaluation environnementale et sociale.
  2.  Justifier d’au moins six (6) années d’expérience professionnelle pertinente en évaluation environnementale et sociale (EES) notamment dans l’élaboration et la mise en œuvre des instruments tels que l’étude d’impact environnemental et social (EIES), le cadre de gestion environnemental et social (CGES),  l’évaluation environnementale et sociale stratégique (EESS), l’audit environnemental (AE), les analyses de risques et de cycle de vie, les plans d’urgence environnement, les plans de prévention et de gestion des risques de catastrophes, etc.;
  3. Avoir une connaissance et une pratique avérées des politiques/normes, des procédures et des pratiques en matière de sauvegardes environnementales et sociales des Banque Multilatérales de Développement (BMD) similaires, qui financent les pays membres régionaux.
  4. Une expérience de travail en Afrique avec d’autres organisations internationales ou banques multilatérales de développement constitue un atout.
  5. Avoir une bonne connaissance et expérience en gestion des projets et des évaluations à critères multiples, de la mobilisation et de la consultation des parties prenantes, de la participation communautaire ; disposer de compétences d’analyse permettant d’évaluer les capacités institutionnelles et de concevoir/examiner les modalités pratiques de mise en œuvre des aspects E&S de projets complexes, notamment en Afrique.
  6. Avoir le sens de l’approche axée sur les résultats, capable de travailler en équipe, être un analyste méticuleux ayant le sens du détail, un communicateur persuasif et un excellent rédacteur.
  7. Avoir le sens de l’écoute des clients – proposer des services et des solutions efficaces au personnel au-delà de la présentation des problèmes et des défis passés et gagner le respect par la profondeur de l’expertise démontrée, en gérant de manière efficace divers clients et situations de pays.
  8. Innovation et changement – Rechercher constamment des méthodes plus efficaces et pratiques pour la fourniture de services et de produits ainsi que la conduite de processus au niveau du département et proposer de nouvelles voies pour améliorer la qualité et la pertinence des produits et des services.
  9. Avoir la capacité avérée de travailler efficacement dans un environnement multiculturel et de nouer des relations de travail efficaces avec les clients et les collègues.
  10. Avoir une bonne connaissance des questions environnementales et sociales auxquels les pays membres régionaux (PMR) sont confrontés.
  11. Être capable de communiquer efficacement (écrit et oral) en français ou en anglais, de préférence avec une bonne connaissance pratique de l’autre langue ;
  12. Maitriser l’utilisation des logiciels de MS Office et avoir une bonne connaissance de SAP.

CE POSTE BÉNÉFICIE DU STATUT INTERNATIONAL ET OUVRE DROIT AUX CONDITIONS D’EMPLOI Y AFFÉRENTES.

Si vous rencontrez des difficultés techniques lors de l’enregistrement de votre candidature, veuillez envoyer un courriel avec une description précise du problème et/ou une capture d’écran indiquant le problème à : HR Direct  [email protected]

Postuler.

Pour postuler à ce poste, vous devez être ressortissants d’un des  pays membres  de la BAD.

Seul(e)s les candidat(e)s qui auront satisfait à toutes les exigences du poste et qui auront été retenu(e)s pour les entretiens seront contacté(e)s. Seuls les dossiers de candidature enregistrés en ligne avec un curriculum vitae (CV) complet et copies des diplômes requis joints seront examinés. Le Président de la BAD se réserve le droit de nommer un candidat à un grade inférieur à celui du poste annoncé. La Banque africaine de développement est un employeur garantissant l’égalité des chances et les candidatures féminines sont vivement encouragées.

Le Groupe de la Banque africaine de développement (BAD) ne perçoit aucun frais ou contribution de quelque nature que ce soit des candidats tout au long de son processus de recrutement (dépôt ou traitement de la candidature, entretien d’embauche, etc.). En outre, le Groupe de la Banque ne demande aucune information relative aux comptes bancaires des candidats. Le Groupe de la Banque africaine de développement décline toute responsabilité de publications frauduleuses d’offres d’emploi en son nom ou, de manière générale, d’utilisation frauduleuse de son nom de quelque manière que ce soit.

Partagez et envoyez cette annonce à vos amis !