CONSULTANT EN GENRE ET INCLUSION SOCIALE TPIn+

Partagez et envoyez cette annonce à vos amis !

DANS LE CADRE DU PROJET UNITAID, PSI-CI

RECRUTE

CONSULTANT EN GENRE ET INCLUSION SOCIALE TPIn+

 

Poste basé : Abidjan                                                                                               Contrat de consultance

 

Le projet TPIn+ co-concevra, implémentera, évaluera et mettra à échelle des modèles prouvés de traitement préventif intermittent chez les nourrissons à la sulfadoxine-pyriméthamine (SP) ici dénommé TPIn+ - une modification innovante sur les recommandations actuelles du TPIn de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) dans quatre pays : – Cameroun, Bénin, Côte d'Ivoire et Mozambique (référé comme « pays cibles »). Le TPIn+ atteindra les nourrissons de moins de deux ans, une extension de la prestation actuellement recommandé par l'OMS au travers du Programme élargi de vaccination (PEV) par les contacts de vaccination contre la diphtérie, la coqueluche et le tétanos (DTC)2, DTC3 et rougeole 1, et atteindre des contacts supplémentaires par les centres de santé et dans la communauté. Dans chaque pays cible, le projet mènera un ensemble d'évaluations critiques pour générer des preuves scientifiques visant à accélérer l'adoption et la mise à échelle du TPIn+ dans d'autres pays d'endémie palustre. Le TPIn+ repose sur des activités solides de formation, de suivi, de supervision, de changement social et comportemental (CSC) et d'engagement communautaire. Dans les pays cibles, le projet va générer une base scientifique de données du TPIn+ à travers des évaluations de processus, le génotypage et la cartographie de la résistance à la SP, des évaluations d'impact et des évaluations économiques. Enfin, le projet collectera des données limitées dans trois pays supplémentaires (référé ici « Trois pays supplémentaires ») intéressés par l'adoption et la mise à échelle du TPIn+.

 

Le genre est défini par la Interagency Gender Working Group ( www.igwg.org ) comme « un ensemble culturellement défini de rôles, de responsabilités, de droits, d'obligations économiques, sociaux et politiques, associés au fait d'être une femme et un homme, ainsi que la relations de pouvoir entre et parmi les femmes et les hommes, les garçons et les filles. La définition et les attentes de ce que cela signifie d'être une femme ou une fille et un homme ou un garçon, et les sanctions en cas de non-respect de ces attentes, varient selon les cultures et dans le temps, et se recoupent souvent avec d’autres facteurs tels que la race, la classe, l'âge et orientation sexuelle. Les personnes transgenres, qu'elles s'identifient comme des hommes ou des femmes, sont soumises au même ensemble d'attentes et de sanctions. » L'équité entre les sexes est définie par la Interagency Gender Working Group comme « le processus consistant à être juste envers les femmes et les hommes, les garçons et les filles. Pour assurer l'équité, des mesures doivent être prises pour compenser les désavantages économiques, sociaux et politiques cumulatifs qui empêchent les femmes et les hommes, les garçons et les filles de fonctionner sur un pied d'égalité. L'égalité des genres est définie par la Interagency Gender Working Group comme « l'état ou la condition qui permet aux femmes et aux hommes de jouir sur un pied d'égalité des droits humains, des biens socialement valorisés, des opportunités et des ressources. Une véritable égalité signifie plus que la parité de nombres ou de lois dans les livres ; cela signifie des libertés élargies et une meilleure qualité de vie globale pour tous.”

 

L'inclusion sociale est définie par la Commission des Communautés européennes, telle que présentée dans le Rapport des Nations Unies sur la situation sociale dans le monde 2016, comme « un processus qui garantit que les personnes menacées de pauvreté et d'exclusion sociale obtiennent les opportunités et les ressources nécessaires pour participer pleinement à la vie économique, sociale, politique et culturelle et de jouir d'un niveau de vie considéré comme normal dans la société dans laquelle ils vivent. Cela leur garantit une plus grande participation aux prises de décision qui affectent leur vie et l'accès à leurs droits fondamentaux. L'exclusion sociale, telle que présentée dans le même rapport des Nations Unies sur la situation sociale dans le monde 2016, est donc « un processus complexe et multidimensionnel. Elle implique le manque ou le refus de ressources, de droits, de biens et de services, et l'incapacité de participer aux relations et activités normales, accessibles à la majorité des personnes dans une société, que ce soit dans les arènes économiques, sociales, culturelles ou politiques. Elle affecte à la fois la qualité de vie des individus, l’équité et la cohésion de la société dans son ensemble.”

 

Selon la Interagency Gender Working Group, les projets peuvent être soit indifférents au genre, soit sensibles au genre. Les projets indifférents au genre ignorent « l'ensemble des rôles économiques, sociaux et politiques ; droits ; responsabilités ; et les obligations associées au fait d'être une femme ou un homme » et « la dynamique du pouvoir entre et parmi les hommes et les femmes, les garçons et les filles ». Les projets sensibles au genre peuvent être soit exploiteurs, accommodants ou transformateurs. Un projet d'exploitation du genre « renforce ou profite des inégalités et des stéréotypes de genre » et un projet d'adaptation au genre « travaille autour des différences et inégalités de genre existantes ». Un projet de transformation du genre « encourage l'examen critique des normes et des dynamiques de genre (y compris les attitudes et pratiques), renforce ou crée des systèmes qui soutiennent l'égalité des genres, renforce ou crée des normes et des dynamiques de genre équitables, et modifie les normes et les dynamiques de genre inéquitables.”

 

Parce que le genre et l'inclusion sociale influencent le paludisme, la vaccination, les comportements de recours aux soins de santé et l'interaction client-prestataire, le projet TPIn+ mettra en œuvre et soutiendra des activités et des politiques qui transforment le genre dans la mesure du possible. Au minimum, le projet mettra en œuvre et soutiendra des activités et des politiques qui tiennent compte du genre. Pour soutenir le développement d'activités et de politiques sensibles au genre et socialement inclusives, le projet TPIn+ mènera une analyse de genre et d'inclusion sociale dans chaque pays cible du projet. Les résultats de l'analyse du genre et de l'inclusion sociale seront utilisés lors de l'atelier de co-conception TPIn+ au niveau national, de l'atelier de co-conception sur le changement social et comportemental au niveau communautaire et l'engagement communautaire, et tout au long de la vie du projet pour développer des activités et des politiques sensibles au genre et d’inclusion sociale. Les exemples incluent la conception et la mise en œuvre d'activités de changement social et comportemental et d'engagement communautaire qui répondent et visent à surmonter les obstacles identifiés au niveau individuel, au niveau du ménage et au niveau communautaire vis-à-vis du TPIn+, y compris les normes sociales et de genre. Et l'intégration des dimensions de l'équité, y compris le genre, la résidence, le statut économique et l'inclusion sociale dans les plans de suivi et d'évaluation grâce à la collecte et à l'analyse de données de routine désagrégées par sexe, lieu et âge, en plus de l'analyse des indicateurs de statut socioéconomique à partir des données d'enquête recueillies pour les évaluations de projet.  

 

Les principales questions d'intérêt pour l'analyse du genre et de l'inclusion sociale pour chaque pays du projet TPIn+ comprennent :

  • Comment le genre et l'inclusion sociale influencent-ils le paludisme, la vaccination, les comportements de recours aux soins et les interactions client-prestataire ?
  • Quelles activités ou politiques existantes le gouvernement, le ministère de la Santé, les bailleurs ou les partenaires de mise en œuvre mettent-ils en œuvre pour soutenir ou surmonter les obstacles liés au genre au niveau du paludisme, la vaccination, les comportements de recours aux soins et aux interactions positives client-prestataire ?
  • Quelles activités ou politiques concrètes le projet TPIn+ peut-il mettre en œuvre pour soutenir ou surmonter les obstacles liés au genre au niveau du paludisme, la vaccination, les comportements de recours aux soins et aux interactions positives client-prestataire ?

 

Le consultant en genre et inclusion sociale effectuera et présentera l'analyse du genre et de l'inclusion sociale pour un pays cible du projet TPIn+.

 

  1. 1.       Missions principales  :

 

Activité 1 : Revue littéraire

  • Activité 1.1 : Mener une revue de la littérature spécifique au pays sur l'influence du genre et de l'inclusion sociale sur le paludisme, la vaccination, les comportements de recours aux soins et les interactions client-prestataire. 
    • Une revue de la littérature mondiale sur le genre et l'inclusion sociale sera menée par le projet TPIn+ et sera partagée avec les candidats retenus.
    • Les paramètres de base (mots clés, calendrier) seront fournis au candidat retenu.
    • Activité 1.2 : Préparer un rapport écrit des conclusions de la revue de la littérature sur l'analyse du genre et de l'inclusion sociale pour diffusion interne et externe par le projet TPIn+.

 

Activité 2 : Outil d'analyse du genre et de l'inclusion sociale

  • Activité 2.1 : Adaptez l'outil standard d'analyse du genre et de l'inclusion sociale (fourni par le projet) au contexte du pays et remplissez l'outil en utilisant les données de la revue de la littérature sur le genre et l'inclusion sociale spécifique au pays .  
    • L'outil standard d'analyse du genre et de l'inclusion sociale fournit un cadre pour explorer comment les lois, les politiques, les réglementations et les pratiques institutionnelles ; les normes et croyances culturelles ; les rôles de genre, les responsabilités et le temps utilisé ; l'accès et le contrôle des actifs et des ressources ; les modèles de pouvoir et de prise de décision au niveau de l'individu, du ménage, de la communauté et des centres de santé influencent les résultats de santé.
    • Activité 2.2 : Utilisez l'outil d' analyse du genre et de l'inclusion sociale renseigné pour identifier les lacunes dans la littérature sur le genre et l'inclusion sociale spécifique au pays.
    • Activité 2.3 : Suivant l'analyse des entrevues avec les informateurs clés (voir Activité 3), remplir l'outil d’analyse du genre et de l'inclusion sociale avec des informations supplémentaires.
    • Activité 2.4 : Identifier 3 à 4 activités au niveau individuel, du ménage, de la communauté et des établissements de santé pour atténuer les effets du genre et de l'exclusion sociale sur les résultats de santé.

 

Activité 3 : Entrevue avec des informateurs clés

  • Activité 3.1 : Adapter un guide d'entretien standard avec des informateurs clés (fourni par le projet) pour les entretiens aux niveaux national et infranational afin de combler les gaps dans la littérature identifiées à l'aide de l'outil d'analyse du genre et de l'inclusion sociale.
  • Activité 3.2 : Identifier les informateurs clés aux niveaux national et infranational pour les entrevues avec les informateurs clés. Le projet est également en mesure d'aider à identifier des informateurs pour les entretiens.
  • Activité 3.3 : Mener, enregistrer, transcrire et analyser 10 à 15 entrevues avec des informateurs clés aux niveaux national et infranational.

 

Activité 4 : Présenter les résultats de l'analyse du genre et de l'inclusion sociale

  • Activité 4.1: Préparer un rapport écrit des conclusions des entrevus avec les informateurs clés pour diffusion interne et externe par le projet TPIni+, y compris les activités recommandées pour atténuer les effets du genre et de l'exclusion sociale sur les résultats de santé
    • Un aperçu du rapport de base sera fourni par le projet.
    • Activité 4.2: Préparer une présentation PowerPoint des résultats de l'analyse du genre et de l'inclusion sociale (y compris les résultats de l'analyse documentaire et des entretiens avec des informateurs clés) pour diffusion interne et externe par le projet TPIn+.
      • Un aperçu du rapport de base sera fourni par le projet.
      • Activité 4.3: Préparer un webinaire interne sur les conclusions de l'analyse du genre et de l'inclusion sociale pour l'équipe du projet TPIn+.
      • Activité 4.4: Si demandé, participer à l'atelier de co-conception au niveau national du projet TPIn+ pour présenter et discuter des résultats de l'analyse du genre et de l'inclusion sociale .

 

 

DELAI DE REALISATION DE L’ACTIVITE  :

Le délai estimé pour cette consultance est de 20 jours d'efforts du 15 septembre 2021 au 15 octobre 2021.

 

LIVRABLES CLÉS  :

Tous les livrables doivent être rédigés en français.

General

  • Points hebdomadaires (ne pas dépasser une page)
  • Call hebdomadaire avec l’équipe Projet TPIn+

 

Activité 1 : Revue littéraire sur l'analyse du genre et de l'inclusion sociale

  • Revue documentaire spécifique au pays sur le genre et l'inclusion sociale, y compris des fichiers PDF ou des liens vers des références (ne dépassant pas 20 pages, hors annexes)

 

Activité 2 : Outil d'analyse du genre et de l'inclusion sociale

  • Outil finalisé d'analyse de genre et d'inclusion sociale spécifique au pays, y compris l'identification des gaps

 

Activité 3 : entrevues avec les informateurs clés

  • Guide d'entretien des informateurs clés
  • Liste des informateurs clés
  • Enregistrements d'interviews
  • Transcriptions des entretiens

 

Activité 4 : Présenter les résultats de l'analyse du genre et de l'inclusion sociale

  • Rapport écrit des conclusions des entrevues avec les informateurs clés, y compris les activités recommandées pour atténuer les effets du genre et de l'exclusion sociale sur les résultats de santé (ne pas dépasser 20 pages, hors annexes)
  • Présentation PowerPoint des résultats de l'analyse du genre et de l'inclusion sociale (y compris les résultats de revue documentaire et des entretiens avec des informateurs clés) (ne pas dépasser 60 diapositives, à l'exclusion des diapositives supplémentaires)
  • Webinaire interne de 90 minutes (y compris les discussions) sur les résultats de l'analyse de genre et d'inclusion sociale utilisant le format long de présentation PowerPoint, comme décrit ci-dessus
  • Présentation de 30 minutes (y compris les discussions) des résultats de l'analyse du genre et de l'inclusion sociale lors de l'atelier de co-conception au niveau national du projet TPIn+ à l'aide d'une présentation PowerPoint abrégée, comme décrit ci-dessus.

 

 

EXPERIENCES ET QUALIFICATIONS

 

EDUCATION

  • Maîtrise ou plus en santé publique, sciences sociales, anthropologie, genre ou domaine connexe

EXPERIENCE

  • Expérience dans la conduite d'au moins trois (3) analyses similaires sur le genre et l'inclusion sociale (des exemples seront demandés).
  • Au moins trois (3) ans à mener des recherches qualitatives similaires en sciences sociales.
  • Relations établies avec les acteurs nationaux et infranationaux du genre, du paludisme, de la vaccination et de la santé publique.

COMPÉTENCES ET ATTITUDE

 

Recherche qualitative

  • Capacité à concevoir des outils de collecte de données qualitatives, à collecter des données qualitatives, capacité à effectuer des analyses de données qualitatives et capacité à synthétiser des données qualitatives.

 

Gestion de programme :

  • Capacité à gérer le budget des activités.
  • Capacité à effectuer plusieurs tâches et à coordonner diverses activités en même temps.
  • Capacité à délivrer à temps.

 

Communication:

  • A l'aise dans la présentation d’activité auprès des représentants du gouvernement ou d'autres parties prenantes de haut niveau.
  • Excellentes compétences en communication verbale et écrite en français.
  • Capacité à lire, écrire et parler en anglais considérée comme un avantage significatif.

 

Compétences générales :

  • Amical, ouvert d'esprit, serviable.
  • Axée sur les solutions.
  • Honnête et se tient à des normes éthiques élevées.

 

  1. 2.       Dossier de candidature  :

 

ü  Transmettre votre CV à l'adresse : [email protected]

 

ü  En précisant en objet : « C CONSULTANT EN GENRE »

 

  1. 3.       Délai de soumission  : 10 septembre 2021 à 12h00

 

 

Compte tenu de l’urgence, les CV seront analysés progressivement. Nous vous encourageons à postuler sans tarder.

Les candidats présélectionnés seront contactés pour un entretien.

PSI est une organisation internationale de santé de premier plan. Ses programmes portent sur le VIH, la santé reproductive, le paludisme, l’eau, et l'assainissement. Pour plus d’informations, veuillez visiter www.psi.org .

PSI est un employeur qui pratique l'égalité des chances, et encourage les candidatures de personnes qualifiées, indépendamment de la race, la religion, l'origine nationale, l'orientation sexuelle ou le handicap.