Directeur de l’infrastructure, des villes et du développement urbain (PICU.0)

Partagez et envoyez cette annonce à vos amis !

LA BAD 

recrute

DIRECTEUR DE L’INFRASTRUCTURE, DES VILLES ET DU DEVELOPPEMENT URBAIN (PICU.0)

LA BANQUE  :

Créée en 1964, la Banque africaine de développement est la première institution panafricaine de développement. Elle a pour mission de promouvoir la croissance économique et le progrès social dans l’ensemble du continent. La Banque compte 81 pays membres, dont 54 pays africains (les pays membres régionaux). Le programme de développement de la Banque vise à fournir l’appui financier et technique aux projets porteurs de transformation qui permettront de réduire sensiblement la pauvreté grâce à une croissance économique inclusive et durable en Afrique. En plus des aides financières qu’elle fournit, la Banque est la voix de l’Afrique en ce qui concerne les questions économiques, financières et de développement au plan mondial. Une mission qui revêt désormais une importance capitale face aux risques planétaires croissants liés à l’intégration et à l’interconnexion. Pour mieux se concentrer sur les objectifs de la Stratégie décennale (2013?2022) et réaliser un plus grand impact sur le développement, cinq grands domaines (les Cinq grandes priorités – Top 5) dans lesquels les interventions devront s’intensifier pour l’Afrique ont été définis, à savoir : l’énergie, l’agro-industrie, l’industrialisation, l’intégration et l’amélioration de la qualité de vie des populations africaines. La Banque entend constituer une équipe de direction qui pilotera la mise en œuvre efficace de cette vision.

LE COMPLEXE :

La Vice-présidence en charge « du secteur privé, de l’infrastructure et de l’industrialisation » est un Complexe sectoriel focalisé sur la priorité « Industrialiser l’Afrique » du Top 5 de la Stratégie décennale de la Banque. Les objectifs de ce Complexe sont les suivants : i) élaborer la « Stratégie industrielle de l’Afrique » ; ii) fournir une expertise sectorielle approfondie aux Régions en s’appuyant sur des personnes expérimentées que l’on peut consulter à propos des transactions complexes ; iii) élaborer de nouveaux instruments de financement ; iv) servir de porte-parole de la Banque en ce qui concerne la priorité « Industrialiser l’Afrique » du Top 5.

LE DÉPARTEMENT/LA DIVISION RECRUTEUR  :

Le directeur est chargé d’assurer le leadership en matière d’infrastructure, de villes et de développement urbain et d’orienter les stratégies et les plans d’action de la Banque dans ces domaines, pour appuyer la mise en œuvre des stratégies du Top 5. Dans les trois divisions, à savoir : 1) Transport et logistique ; 2) TIC ; et 3) Villes et développement urbain, il/elle élaborera des stratégies sectorielles et appuiera leur déploiement et leur exécution dans la région, représentera la Banque auprès des partenaires externes et fournira une importante expertise sectorielle et des experts qui pourront être consultés par les régions pour mener à bien les activités de la Banque et ses futurs domaines d’intervention dans le secteur.

La Direction de l’infrastructure entreprendra tout particulièrement des activités d’analyse et de conseil pour étayer les programmes de prêts et appuyer le dialogue politique avec les PMR afin de formuler et de mettre en œuvre des stratégies et des réformes dans le domaine des infrastructures, des villes et du développement urbain, en s’assurant de l’intégration des meilleures pratiques dans la politique, la planification, la programmation, la gouvernance institutionnelle ainsi que leur entretien et leur fonctionnement.

LE POSTE :

  • Être l’expert le plus important de la Banque sur les questions de développement de l’infrastructure, des villes et du développement urbain.
  • Renforcer et entretenir la compréhension par la Banque, du secteur de l’infrastructure, des villes et du développement urbain et son rôle dans le développement du continent.
  • Fournir des conseils sur les investissements futurs de la Banque et des pays membres régionaux dans le secteur.

PRINCIPALES FONCTIONS :

Stratégies en matière d’infrastructure, de villes et de développement urbain  :

  • Piloter et appuyer une stratégie efficace et durable de la Banque dans les domaines des infrastructures, des villes et du développement urbain, en concertation avec les parties prenantes internes.
  • Assurer la mise en œuvre appropriée de la stratégie par la communication et les conseils à toutes les parties concernées de la Banque, en particulier les fonctions opérationnelles, et définir un cadre de suivi.
  • Identifier et élaborer toutes les politiques nécessaires pour appuyer la stratégie.
  • Consulter, en tant que de besoin, les partenaires externes et les pays membres régionaux et non régionaux sur la forme et l’efficacité de la stratégie.

Savoir

  • Générer et entretenir des partenariats efficaces avec les principales parties prenantes, pour assurer une expertise mondiale en vue d’appuyer les objectifs de développement de la Banque et du continent.
  • Déterminer la contribution de la Banque dans le domaine des infrastructures, notamment une approche inclusive au développement des infrastructures.
  • Coordonner et piloter les activités avec les principaux partenaires, notamment les autres BMD et le Forum économique mondial, pour concevoir des programmes axés sur les infrastructures et des solutions pour le développement des infrastructures économiques et sociales en Afrique.
  • Publier les principaux travaux du secteur économique et les rapports analytiques sur les infrastructures, en prenant en compte l’avantage comparatif de la Banque dans des sujets ou thèmes spécifiques.
  • Organiser des ateliers/conférences/forums et événements médiatiques sur le sujet afin de consolider les enseignements à travers toute l’Afrique.

Conseils

  • Représenter la Banque dans les conférences et ateliers nationaux, régionaux et internationaux portant sur le développement des infrastructures.
  • Fournir des conseils avisés sur les investissements dans l’infrastructure pour développer des partenariats public-privé et l’utilisation de tous les instruments de financement de la Banque.

Gestion

  • Diriger les chefs de division, ainsi que les experts de première ligne du Directeur pour répondre aux IPC complexes.
  • Développer et sauvegarder le label de la Banque comme source de savoir sur les infrastructures en l’Afrique, en détaillant la qualité des résultats attendus de la Direction et en veillant à atteindre cette qualité.
  • Gérer le budget administratif de la Direction.

COMPÉTENCES  (compétences, expérience et connaissances) :

  • Avoir au moins un Master 2, DEA/DESS en génie civil, ingénierie du transport, planification du transport, logistique du transport ou dans un domaine connexe.
  • Au moins dix (10) ans d’expérience à des niveaux de responsabilité croissants dans le secteur des infrastructures au sein d’institutions financières multilatérales, avec une expérience avérée des pays en développement ; dont cinq (5) ans à un poste de direction.
  • Aptitude avérée à diriger le dialogue sectoriel avec l’expérience requise pour fournir des conseils de qualité sur les politiques et les projets à des niveaux élevés, aux pouvoirs publics, sur les questions d’infrastructure.
  • Esprit stratégique et forte capacité à analyser les actions du point de vue des parties prenantes et à traduire la réflexion stratégique en plans d’action convaincants et à prendre des risques commerciaux prudents en vue de parvenir à des décisions efficaces, opportunes et bien établies.
  • Capacité à constituer et à diriger des équipes motivées et engagées issues de diverses unités et à utiliser les talents et l’expertise des membres d’équipe de manière productive.
  • Capacité avérée à présenter et à faire accepter ses idées ; bonne qualité d’écoute ; sensibilité culturelle et engagement en faveur de la diversité et capacité à initier et à gérer les innovations et le changement.
  • Bonne connaissance des instruments et des options de financement.
  • Excellentes compétences en communication écrite et orale en anglais et/ou en français, avec une bonne connaissance pratique de l’autre langue.
  • Maîtrise des logiciels couramment utilisés à la Banque (Suite Microsoft Office), de préférence SAP.

 

LE PRÉSENT POSTE EST ASSIMILÉ AU STATUT INTERNATIONAL ET OUVRE DROIT AUX CONDITIONS D’EMPLOI Y AFFÉRENTES.

To apply for this position, you need to be national of one of AfDB  member countries .

Applicants who fully meet the Bank’s requirements and are considered for further assessment will be contacted. Applicants should submit a concise Curriculum Vitae (CV) and any additional documents that may be stated as required. The President of the African Development Bank reserves the right to appoint a candidate at a lower level.  The African Development Bank is an equal opportunities employer. Female candidates are strongly encouraged to apply.  http://www.afdb.org

The African Development Bank Group (AfDB) does not ask for payments of any kind from applicants throughout the recruitment process (job application, CV review, interview meeting, and final processing of applications). In addition, the Bank does not request information on applicants’ bank accounts. The African Development Bank Group declines all responsibility for the fraudulent publications of job offers in its name or, in general, for the fraudulent use of its name in any way whatsoever  

“Please note that the Bank does not accept dual nationality. Therefore, you are required to declare the nationality you would like to be considered by the Bank throughout your career, if hired. Please upload supporting Government issued IDs such as passport, National Identity Card or Certificate etc.”