Chargé du renforcement des capacités (ECAD.2)

Partagez et envoyez cette annonce à vos amis !
LA BAD
recrute
CHARGE DU RENFORCEMENT DES CAPACITES
Full vacancy title:  Chargé du renforcement des capacités (ECAD.2)
Location:  Abidjan, Côte d’Ivoire
Position Grade:  PL6
Position Number:  50078305
Posting Date:  26-nov-2021
Closing Date:  25-déc-2021

LA BANQUE :

Créée en 1964, la Banque africaine de développement est la première institution panafricaine de développement, qui œuvre pour la croissance économique et le progrès social en Afrique. Elle compte 81 États membres, dont 54 pays africains (pays membres régionaux). Le programme de développement de la Banque vise à fournir l’appui financier et technique aux projets porteurs de transformation qui permettront de réduire sensiblement la pauvreté, grâce à une croissance économique inclusive et durable. Pour mieux se concentrer sur les objectifs de la Stratégie décennale (2013–2022) et réaliser un plus grand impact sur le développement, cinq grands domaines dans lesquels les interventions devront s’intensifier pour accélérer l’obtention de résultats en Afrique ont été définis, à savoir?; l’énergie, l’agro-industrie, l’industrialisation, l’intégration et l’amélioration de la qualité de vie des populations africaines.

LE COMPLEXE :

Le Chef économiste et Vice-président de la gouvernance économique et de la gestion des connaissances est le porte-parole de la Banque pour les questions à caractère économique et le Vice-président du Complexe de la gouvernance économique et de la gestion des connaissances. Le Complexe de la gouvernance économique et la gestion des connaissances a pour rôle : i) d’assurer le leadership et la visibilité de la Banque dans les domaines de l’économie, des finances, de la gouvernance financière et du développement socioéconomique?; de coordonner la production de travaux d’analyse qui éclaireront les politiques opérationnelles?; et ii) de mettre systématiquement l’accent sur le rôle essentiel du savoir, de l’expérience et des enseignements, ainsi que sur leur impact concret sur la transformation durable et inclusive de l’économie en Afrique.

LE DÉPARTEMENT/LA DIVISION QUI RECRUTE :

L’Institut africain de développement (ECAD) coordonne et exécute des programmes de renforcement des capacités (DC) dans les pays membres régionaux (PMR) en (i) fournissant des services consultatifs sur le renforcement des capacités ; (ii) l’identification et la conception de programmes de renforcement des capacités sur mesure et la mise en œuvre des programmes ; et (iii) tirer parti des partenariats et coordonner la diffusion des connaissances et la sensibilisation, en vue d’améliorer l’élaboration des politiques, la gouvernance économique et le développement durable dans les pays membres régionaux.

L’Institut comprend deux divisions, à savoir l’élaboration de programmes (ECAD.1) et la gestion des politiques (ECAD.2). L’objectif stratégique de la Division de l’élaboration des politiques (ECAD.2) est d’améliorer la base de connaissances et les programmes des pays africains dans la promotion du développement. Par conséquent, la Division entreprend la conception et la mise en œuvre de programmes et d’activités visant à améliorer les connaissances générales et à renforcer les capacités institutionnelles pour diversifier les économies africaines, stimuler la croissance et créer des emplois décents grâce à un soutien politique en matière de gestion macroéconomique ainsi que de gestion des finances publiques et de la dette. Il s’agit également de programmes visant à soutenir les opérations de prêt de la Banque, à améliorer la qualité du portefeuille de la Banque et à garantir que l’impact sur le développement des projets et programmes financés par la Banque soit réalisé grâce à des interventions de courtage de connaissances et de dialogue politique

LE POSTE :

Le Chargé du renforcement des capacités exercera ses fonctions au sein de la Division de la gestion des politiques de l’Institut africain de développement (ECAD.2). Le candidat retenu jouera un rôle actif dans l’exécution quotidienne du mandat du département, veillera au respect de normes de qualité élevées et collaborera avec le personnel des départements opérationnels de la Banque en vue d’une meilleure prise en compte des aspects liés au renforcement des capacités au sein de la Banque. Plus précisément, le Chargé du renforcement des capacités ECAD.2 devra assumer les responsabilités suivantes :

  1. Apporter son soutien au renforcement des capacités des PMR de la Banque en vue de les aider à concevoir et à mettre en œuvre de manière efficace leurs propres outils de gestion macroéconomique et des finances publiques, ce qui permettra d’améliorer les processus d’élaboration des politiques et les résultats en matière de gouvernance économique et financière dans les pays.
  2. Fournir au complexe ECVP et aux unités concernées de la Banque, et par extension à la Direction, des conseils techniques d’experts sur les questions relatives au renforcement des capacités des PMR afin d’améliorer le dialogue dans les PMR, et ce, en collaboration avec les partenaires de développement.
  3. Contribuer aux efforts de mobilisation des ressources et à la mise en œuvre des fonds fiduciaires pour répondre aux besoins émergents en matière de renforcement des capacités dans les PMR.
  4. Apporter son soutien au Chef de division, ECAD.2 et au Directeur principal, ECAD, en préparant des notes d’information et en veillant à ce que le programme de travail de la division et du département ECAD ainsi que leurs services soient de qualité et bien coordonnés.

FONCTIONS ET RESPONSABILITÉS :

Sous la supervision et la direction du Chef de division, ECAD.2, le Chargé du renforcement des capacités assumera les fonctions suivantes :

  1. Participer à la conception et à la mise en œuvre d’outils de gestion macroéconomique et de programmes de formation en la matière au profit des PMR, en collaboration avec d’autres membres du personnel concernés au sein d’ECAD.2, d’IAD et à l’échelle de toute la Banque.
  2. Participer à la conception et à la mise en œuvre d’outils de gestion des finances publiques et de programmes de formation en la matière au profit des PMR, en collaboration avec d’autres membres du personnel concernés au sein de l’ECAD.2, de l’IAD et à travers toute la Banque.
  3. Participer à l’identification et à l’évaluation des besoins et de la demande en matière de capacités dans les PMR dans divers domaines, en mettant l’accent sur la gestion macroéconomique et la gestion des finances publiques.
  4. Assurer la gestion des activités de renforcement des capacités spécifiques en collaboration avec différentes unités de la Banque, en particulier les départements des opérations, en vue d’une meilleure prise en compte des activités de renforcement des capacités dans toutes les opérations de la Banque.
  5. Initier, développer et renforcer les partenariats avec les institutions œuvrant dans le domaine du renforcement des capacités à l’échelle internationale, régionale et nationale dans le but d’approfondir et d’élargir la portée des activités de renforcement des capacités dans les PMR.
  6. Mobiliser les ressources aussi bien à l’extérieur qu’à l’intérieur de la Banque, notamment auprès du Fonds africain de développement (FAD), du Fonds nigérian de coopération technique (NTCF) et d’autres fonds fiduciaires, afin de mener à bien des initiatives de renforcement des capacités dans les PMR de la Banque.
  7. Contribuer à la préparation de la revue trimestrielle, semestrielle et annuelle des activités de renforcement des capacités menées par ECAD et préparer les notes d’information et les rapports pertinents à la demande de la Direction.
  8. En collaboration avec d’autres départements d’ECVP et des unités de la Banque, concevoir et mettre en œuvre des programmes de renforcement des capacités dans les domaines de la modélisation, des prévisions et de l’analyse macroéconomiques et du cycle de gestion des finances publiques, y compris la gestion budgétaire, la gouvernance, l’obligation de rendre compte, le suivi des activités d’audit menées par les organes supérieurs en la matière, la mobilisation des ressources nationales, les partenariats public-privé dans le domaine des finances publiques, la gestion de la dette, la planification et la gestion de la politique budgétaire, la programmation financière, etc.
  9. Contribuer à l’élaboration et à la révision des programmes phares, des politiques de base, des documents stratégiques et opérationnels de la Banque, ainsi que des notes d’orientation de la Communauté de pratique mondiale.
  10. S’acquitter de toute autre tâche qui pourrait lui être confiée par le Chef de division ECAD.2 et le Directeur principal ECAD.

COMPÉTENCES  (qualifications, expérience et connaissances) :

  1. Être titulaire d’au moins un master en économie, développement, finances, sciences sociales ou dans des domaines connexes.
  2. Justifier d’une vaste expérience et d’une solide feuille de route en matière de conception et de mise en œuvre des programmes de renforcement des capacités, d’analyse des politiques publiques ou de renforcement des capacités dans le cadre du développement international, en particulier en Afrique. Un doctorat dans les domaines susmentionnés constituerait un atout supplémentaire.
  3. Avoir au moins quatre (4) ans d’expérience professionnelle pertinente et à des niveaux de responsabilité de plus en plus élevés dans le domaine de la gestion économique, de la formulation de politiques, de la gestion des recettes, des dépenses publiques ou dans des domaines connexes.
  4. Avoir une excellente connaissance des questions liées au renforcement des capacités en Afrique et dans les pays en développement en général, notamment en ce qui concerne la gestion macroéconomique, la transparence et l’obligation de rendre compte en matière de gestion macroéconomique, la gestion des finances publiques, la garantie d’un environnement favorable aux entreprises, et la lutte contre la corruption et les flux financiers illicites.
  5. Contribuer à la préparation de déclarations de politique générale, de documents, de mémoires et de divers rapports sur les questions de gouvernance économique.
  6. Faire preuve d’une solide connaissance des initiatives, pratiques et méthodes liées au renforcement des capacités et d’une bonne compréhension des compétences requises pour relever les défis existants en matière de développement.
  7. Avoir démontré sa capacité à évaluer les lacunes en matière de connaissances et de compétences et à prendre des décisions d’intervention efficaces, opportunes et bien déterminées en rapport avec la mission du département en matière de prestation de services.
  8. Faire preuve d’une bonne capacité à présenter des idées et à les faire accepter?; savoir écouter?; être sensible aux différences culturelles, faire preuve de son engagement en faveur de la diversité et être capable de lancer et de gérer des innovations ou des changements.
  9. Être capable d’établir des partenariats avec un large éventail de clients et d’obtenir des résultats qui répondent aux besoins et aux intérêts à long terme de ces derniers, tant à l’intérieur qu’à l’extérieur de l’institution.
  10. Justifier d’une excellente connaissance des modèles de développement macroéconomique et d’une forte capacité à interpréter les résultats des recherches pour faciliter le dialogue politique.
  11. Avoir une bonne maîtrise et une connaissance avérée du cycle de gestion des finances publiques en Afrique, avec une excellente compréhension du cycle budgétaire, y compris la gestion budgétaire, la gouvernance, l’obligation de rendre compte, le suivi des activités d’audit menées par les organes supérieurs en la matière, la mobilisation des ressources intérieures, les partenariats public-privé dans le domaine des finances publiques, la gestion de la dette, la planification et la gestion de la politique budgétaire, la programmation financière, etc.
  12. Être doté d’une capacité avérée à penser de manière stratégique et à concevoir des plans et des programmes à long terme alignés sur les priorités stratégiques de la Banque.

CE POSTE BÉNÉFICIE DU STATUT INTERNATIONAL ET OUVRE DROIT AUX CONDITIONS D’EMPLOI Y AFFÉRENTES.

Should you encounter technical difficulties in submitting your application, please send an email with a precise description of the issue and/or a screenshot showing the problem to: HR Direct  [email protected]