Chargé en chef des technologies agricoles – Coordinateur du programme des Technologies pour la Transformation de l’Agriculture en Afrique – (TAAT)

Partagez et envoyez cette annonce à vos amis !

Chargé en chef des technologies agricoles – Coordinateur du programme des Technologies pour la Transformation de l’Agriculture en Afrique – (TAAT)

 

Full vacancy title:  Chargé en chef des technologies agricoles – Coordinateur du programme des Technologies pour la Transformation de l’Agriculture en Afrique – (TAAT)
Location:  Abidjan, Côte d’Ivoire
Position Grade:  PL3
Position Number:  50064958
Posting Date:  19-nov-2021
Closing Date:  18-déc-2021

LA BANQUE :

Créée en 1964, la Banque africaine de développement (BAD) est la première institution de développement panafricaine qui œuvre pour la croissance économique et le progrès social en Afrique. La Banque compte 81 pays membres, dont 54 pays africains (les pays membres régionaux). Le programme de développement de la Banque vise à fournir l’appui financier et technique aux projets porteurs de transformation qui permettront de réduire sensiblement la pauvreté grâce à une croissance économique inclusive et durable en Afrique. Pour mieux se concentrer sur les objectifs de la Stratégie décennale (2013-2022) et réaliser un plus grand impact sur le développement, cinq grands domaines dans lesquels les interventions devront s’intensifier pour accélérer l’obtention de résultats en Afrique ont été définis, à savoir : l’énergie, l’agro-industrie, l’industrialisation, l’intégration et l’amélioration de la qualité de vie des Africains.

LE COMPLEXE RECRUTEUR :

La Vice-présidence pour l’agriculture et le développement humain et social est un complexe sectoriel dont les activités s’articulent autour de deux des cinq grandes priorités (Top 5) de la Stratégie décennale de la Banque, à savoir « Nourrir l’Afrique » et « Améliorer la qualité de vie des populations africaines ». Le Complexe a pour principaux objectifs : (i) l’élaboration de politiques et de stratégies ; (ii) la mise à disposition d’une expertise sectorielle pointue pour les transactions complexes ; (iii) l’élaboration de nouveaux instruments de financement ; et (iv) la représentation de la Banque auprès de parties prenantes externes afin de promouvoir ses actions visant à « Nourrir l’Afrique » et à « Améliorer la qualité de la vie des populations africaines ».

LE D ÉPARTEMENT / LA DIVISION RECRUTEUR(SE) :

Le Département de l’agriculture et de l’agro-industrie apporte son soutien à la mise en œuvre de la stratégie de transformation agricole « Nourrir l’Afrique » pour 2016-2025. La stratégie entend éradiquer la faim et la pauvreté en milieu rural au cours de la prochaine décennie en réalisant l’autosuffisance dans dix-huit (18) chaînes de valeur de produits de base prioritaires pour les zones agro-écologiques du continent. La réalisation des objectifs énoncés dans la stratégie exige une productivité accrue, une valeur ajoutée, un investissement dans les infrastructures, un environnement agroalimentaire propice, un afflux de capitaux, l’inclusion), la durabilité et une nutrition efficace. Le Département pilote les efforts de transformation des systèmes agricoles africains pour accroître la compétitivité, l’inclusion et la durabilité, ainsi que renforcer la création d’emplois et la réduction de la pauvreté dans les Pays Membres Régionaux.

LE POSTE  :

Il/Elle aura pour principale fonction de coordonner le Programme « Technologies pour la transformation agricole en Afrique » et d’aider à la mise en œuvre de la Stratégie de transformation agricole en Afrique 2016 – 2025 : « Nourrir l’Afrique ». Cette stratégie contribue à la réalisation de la vision de la Banque africaine de développement telle que définie dans sa Stratégie décennale renforcée par les Cinq grandes priorités. Elle vise à faire de la Banque africaine de développement la première institution financière de développement en Afrique, dont la mission est d’apporter une assistance de qualité aux Pays Membres Régionaux dans leurs efforts de réduction de la pauvreté. Cette Stratégie a pour objectif de transformer l’agriculture africaine en s’appuyant sur les dix-huit (18) priorités de la chaîne de valeur dans cinq zones agro-écologiques. La transformation exigera un ensemble de sept éléments moteurs à savoir :

  1. Augmenter la productivité en intensifiant le développement de systèmes efficaces de distribution d’intrants et réduire les déchets et pertes après-récolte ;
  2. Soutenir l’accroissement de la production en augmentant les investissements dans les marchés des produits et en appuyant les initiatives du marché visant à accroître la valeur ajoutée ;
  3. Accroître l’investissement dans les infrastructures de base, aussi bien dans les infrastructures matérielles qu’immatérielles ;
  4. Créer un environnement favorable au développement de l’agro-industrie grâce à des politiques et une réglementation appropriées ;
  5. Promouvoir les flux de capitaux (en particulier les prêts commerciaux et les investissements privés) pour développer une industrie agro-alimentaire à grande échelle ;
  6. Garantir l’inclusion, la durabilité et des politiques efficientes d’alimentation, d’un niveau supérieur à ce que peut offrir le marché ;
  7. Coordonner les activités pour amorcer la transformation, harmoniser les activités et les investissements des différent e s parties prenantes, et guider les activités initiales en vue d’attirer les acteurs du secteur privé.

Les Technologies pour la Transformation de l’Agriculture en Afrique constituent un des programmes phares identifiés dans l’Agenda de la Transformation Agricole, qui vise à accroître l’investissement dans la recherche agricole et la diffusion des technologies. Le programme de l’Agenda de la Transformation Agricole appuiera le Groupe Consultatif pour la Recherche Agricole Internationale en mettant en place un centre d’échanges de technologies de transformation éprouvées, adaptées au contexte africain et prêtes à être mises à l’échelle au-delà des programmes pilotes.

PRINCIPALES  FONCTIONS :

Sous la supervision du Chef de la Division de la Recherche Agricole, de la Production et de la Durabilité (AHAI.2) du Département de l’Agriculture et de l’Agro-Industrie (AHAI), et en étroite collaboration avec les Chefs de Division et les Chefs de projet, le Coordonnateur du programme Technologies pour la transformation agricole de l’Afrique coordonnera l’élaboration et la mise en œuvre du programme de l’Agenda de la Transformation Agricole dans l’ensemble des pays membres régionaux de la Banque. Il/elle assumera les tâches suivantes :

  1. Diriger la mise en œuvre de l’Agenda de la Transformation Agricole pour ce qui concerne le programme de l’Agenda de la Transformation Agricole phare ;
  2. Piloter la mise en place d’un cadre cohérent et proactif du programme de l’Agenda de la Transformation Agricole encourageant l’investissement dans la recherche agricole et la diffusion des technologies ;
  3. Assurer la liaison et la collaboration avec le Groupe Consultatif pour la Recherche Agricole Internationale, les autres partenaires clés du programme de l’Agenda de la Transformation Agricole hors Groupe Consultatif pour la Recherche Agricole Internationale et les Systèmes Nationaux de Recherche Agricole sur les questions liées au programme de l’Agenda de la Transformation Agricole ;
  4. Assurer la liaison avec le centre d’échanges de l’Agenda de la Transformation Agricole et le Comité directeur du projet pour assurer une bonne mise en œuvre du programme de l’Agenda de la Transformation Agricole ;
  5. Renforcer la qualité, le respect des délais et l’intégrité de la mise en œuvre du programme de l’Agenda de la Transformation Agricole, en élaborant et en pratiquant des contrôles pour réduire les dérapages éventuels ;
  6. Elaborer et mettre en œuvre des systèmes de suivi et d’évaluation des performances et des activités axées sur l’établissement de rapports (notamment les indicateurs de performance clés) afin de permettre une évaluation transparente des résultats et des impacts du programme de l’Agenda de la Transformation Agricole, pour une communication interne et externe ;
  7. Fournir des conseils aux Pays Membres Régionaux pour l’accroissement des investissements dans la recherche agricole et la diffusion des technologies ;
  8. Faciliter la promotion des partenaires officiels du programme de l’Agenda de la Transformation Agricole et promouvoir les échanges d’informations sur ledit programme ;
  9. Piloter le développement de nouvelles activités et la mobilisation de ressources pour le programme de l’Agenda de la Transformation Agricole avec les partenaires des fonds souverains, des organismes multilatéraux, bilatéraux et du secteur privé ;
  10. Développer des synergies entre le programme de l’Agenda de la Transformation Agricole et les autres programmes phares de la Banque dans le domaine de la transformation agricole en Afrique : « ENABLE Youth », les Agropoles et les Zones agro-alimentaires et les mécanismes de partage des risques de l’agriculture ;
  11. Maintenir des canaux de communication régulière avec les parties prenantes du programme sur les progrès et les réalisations du programme de l’Agenda de la Transformation Agricole, ainsi que les contraintes et les opportunités émergentes ;
  12. Mettre en place et maintenir une collaboration stratégique avec les partenaires appropriés dans le domaine de l’Agenda de la Transformation Agricole ;
  13. Organiser des séminaires de développement de l’Agenda de la Transformation Agricole, faire des présentations et représenter la Banque dans les événements du secteur ;
  14. Accomplir toute autre tâche assignée par le Directeur de l’agriculture et de l’agro-industrie.

COMPETENCES  (qualifications, expérience et connaissances) :

  1. Être titulaire d’au moins un Master 2/DESS/DEA en Agronomie, Sciences de l’Agriculture, Génie Agricole, Sciences et Technologies de l’Alimentation, Développement Rural ou dans un domaine connexe.
  2. Justifier d’au moins sept (7) années d’expérience pertinente (dont cinq (5) années dans une institution multilatérale de développement) dans la recherche agricole et le développement.
  3. Expérience de travail auprès d’un Groupe Consultatif pour la Recherche Agricole Internationale serait un atout supplémentaire.
  4. Les publications dans le domaine de l’agriculture constitueront un atout supplémentaire.
  5. Une expérience de travail en Afrique est indispensable.
  6. Aptitudes avérées à prendre des initiatives, innover, adapter et prendre des décisions judicieuses ; créer, appliquer et partager le savoir ; partager l’expertise et l’apprentissage ; assurer son propre développement et celui des autres ; développer des réseaux ; collaborer dans le cadre d’équipes et par-delà les frontières ; être inclusif et démontrer une responsabilité citoyenne.
  7. Capacité à établir des partenariats avec divers clients et d’obtenir des résultats répondant aux besoins et aux intérêts à long terme des clients au sein et à l’extérieur de la Banque.
  8. Capacité hautement développée dans la résolution de problèmes par une approche conceptuelle, analytique et innovante.
  9. Aptitudes avérées de leadership ainsi qu’en matière de supervision en vue de réaliser les objectifs définis dans des contextes multiculturels internationaux.
  10. Savoir gérer différentes demandes/priorités simultanées et changeantes, en respectant des délais serrés et savoir coordonner le travail des autres.
  11. Être capable d’utiliser les logiciels analytiques (GENSTAT, SAS, R, SPSS).
  12. Capacité à communiquer efficacement à l’écrit comme à l’oral en français ou en anglais avec une bonne connaissance pratique de l’autre langue.
  13. Maîtrise des logiciels couramment utilisés à la Banque (Word, Excel, Access, PowerPoint); la connaissance de SAP est souhaitable.

 

CE POSTE BÉNÉFICIE DU STATUT INTERNATIONAL ET OUVRE DROIT AUX CONDITIONS D’EMPLOI Y AFFÉRENTES.

To apply for this position, you need to be national of one of AfDB  member countries .

Applicants who fully meet the Bank’s requirements and are considered for further assessment will be contacted. Applicants should submit a concise Curriculum Vitae (CV) and any additional documents that may be stated as required. The President of the African Development Bank reserves the right to appoint a candidate at a lower level.  The African Development Bank is an equal opportunities employer. Female candidates are strongly encouraged to apply.  http://www.afdb.org

The African Development Bank Group (AfDB) does not ask for payments of any kind from applicants throughout the recruitment process (job application, CV review, interview meeting, and final processing of applications). In addition, the Bank does not request information on applicants’ bank accounts. The African Development Bank Group declines all responsibility for the fraudulent publications of job offers in its name or, in general, for the fraudulent use of its name in any way whatsoever  

“Please note that the Bank does not accept dual nationality. Therefore, you are required to declare the nationality you would like to be considered by the Bank throughout your career, if hired. Please upload supporting Government issued IDs such as passport, National Identity Card or Certificate etc.”

INTERIM CI recrute   LOGISTICIEN   Description du poste INTERIM CÔTE D’IVOIRE RECHERCHE POUR UNE ENTREPRISE EN PLEINE EXPANSION DANS L’IMPORT – EXPORT. Sous la supervision du Directeur Général, le…